Nouvel Accueil Commentaires Le blog Vidéos Livres de référence BD, Séries, Films Contact
 Arts   Insolite   Histoire   WWII   Sionisme-Antisémitisme   Littérature-Fiction   Politique   Société   Santé   Tradition   Humour   Divers 

 
[Articles] - posté par admin le 13/04/2012 - 3710 vues
Un juif accuse Mel Gibson d'antitermitisme parce que le scénario qu'il propose pour le film «Les Maccabées» est refusé
Un juif accuse Mel Gibson d'antitermitisme parce que le scénario qu'il propose pour le film «Les Maccabées» est refusé

Vite, un goy à plumer !
Oui, mais pas n'importe quel goy, il s'agit de Mel Gibson.

Souvenez vous, en septembre 2011 celui-ci avait annoncé travailler sur un film historique, Les Maccabées, l'épisode de la révolte des juifs Maccabées contre la dynastie grecque des Séleucides au IIe siècle avant J.-C.

Hanukkah, fête des juifs, escroquerie historique

Le problème est que cet épisode, peu historique comme pratiquement toutes les histoires juives, EST la fête d'Hanukkah du judaïsme (chercher Hanukkah Hoax). En clair, si Mel Gibson fait un film sans concession historique sur le sujet, comme il l'a fait pour "La Passion du Christ", ça risque de ne pas vraiment plaire dans les synagogues.

C'est pour cette raison que les associations juives s'étaient mises à glapir à l'annonce du film Les Maccabées avec Mel Gibson, pour empécher le projet de voir le jour, pour quelle autre raison sinon ?


Première tentative, faire capoter le projet original

Et la suite semble le confirmer. En février dernier, le scénariste qui travaillait sur le film, Joe Eszterhas, connu pour Basic Instinct (1992) et Showgirls (1995), et qui se trouve être aussi juif, perd subitement tout son professionnalisme et propose un premier scénario, non seulement en retard, mais en plus complètement baclé, et donc refusé par les studios Warner, qui se voient de ce fait obligés de retarder la production.

En quoi le projet de Joe Eszterhas était-il baclé ? Nous n'avons pas les détails, mais il n'est point besoin de sortir de la cuisine à Jupiter comme dirait Coluche pour comprendre qu'il ne devait pas vraiment respecter le standard d'intégrité historique de Mel Gibson, ou de la Warner, et verser plutôt dans le fantasme rémunérateur juif comme "la liste de Schindler".

Seconde tentative, l'accusation d'antitermitisme

Deux mois plus tard, ce même scénariste juif balance à la presse (TheWrap.com) une longue lettre décousue ou tout est mélangé, Mel Gibson détesterait les juifs, se serait réjoui de la mort de Lennon (TMZ), et c'est le buzz, la machine à bobards juive se met en branle, comme elle l'a fait avec Michael Jackson, Marlon Brando, ou Errol Flynn, qui écrivait à ce propos « Je souhaite que nous puissions apporter Hitler ici pour enseigner à ces Isaac une ou deux choses. Ces bâtards n’ont absolument aucune probité en affaire, ni d’honneur, ou quoique ce soit de ce genre…» (Blog de BG)

On peut même trouver la lettre de ce Eszterhas en version française, sur le site purepeople, de la merde juive du début à la fin, comme l'article de ce site d'ailleurs, "pure BS" comme a déclaré Mel Gibson sur le site TMZ, précisant qu'il n'allait pas "Répondre point par point" tellement "Tout est inventé".

Il a simplement expliqué pourquoi le projet baclé n'avait pas été retenu : «Non seulement le script a été livré plus tard que tu l'avais promis, mais et moi et la Warner avons été extrêmement déçus par ton draft . En 25 ans de développement de script, je n'ai jamais vu un premier projet aussi mauvais et une perte de temps aussi importante ." (TMZ)


La véritable question est : Est-ce que détester les juifs est un crime ?

C'est bien ce que le juif Eszterhas et les médias de ses congénères tentent d'imposer comme idée, Mel Gibson est "accusé de détester les juifs".

Comment peut-on être accusé de détester quelqu'un ou un groupe de personnes ?
N'est-on pas libre d'aimer et détester qui on veut, sans avoir à se justifier ?

Elle est exactement là l'escroquerie juive, et pas ailleurs, quand un scribaillon à kipa écrit "Un scénariste accuse Mel Gibson de détester les Juifs".

Le juif veut qu'on se justifie, qu'on entre dans son jeu, qu'on lui dise "non, je ne déteste pas les juifs", ou "oui, je les déteste parce que eux nous détestent, bla bla bla, détestent les Palestiniens, parce qu'ils ont fait ci, et ça...".

Mais non, mille fois non et mille fois "Merde !".
On t'emmerde, juif !
De quel droit droit voudrais-tu nous imposer de nous justifier de te détester ?
On aime qui on a envie d'aimer, on déteste qui on a envie de détester, et on n'a pas à se justifier, et on t'emmerde, oui, on l'a déjà dit, mais si on a envie de le répéter, c'est pas toi qui va nous en empécher.

Et si tu tiens tant que ça à être aimé, à toi de faire ce qu'il faut, c'est ton problème, c'est pas le notre. Tiens, prend exemple sur les asiatiques, est-ce que les gens détestent les asiatiques ? Non, parce qu'ils travaillent, se comportent correctement, donc tu vois, on te donne même des pistes en plus.

Enfin, bref, à propos de cette escroquerie des lois "antiracistes" comme la loi Pleven, voir l'excellente conférence de Maitre Delcroix.

Et pour terminer, la juste attitude, pédagogique, est celle de Jacques Verges, à la moindre tentative d'escroquerie juive, on ne discute pas, on coupe court, ci-dessous.

 

 
Share |

Commentaires

Moyenne des notes
Tête d'ail a écrit:
Bob a raison, à la moindre tentative d'escroquerie juive, il faut couper court... très court couic Jew
19-07-12 18:26
virtual a écrit:
Faut pas toucher à Mad max, ils m'énervent !
13-04-12 22:51
Romano a écrit:
Judas Macchabée n'était pas un juif mais un NATIONALISTE BLANC luttant pour l'autonomie de son pays.

Le peuple de l' AT n'est pas les Juifs mais les Hébreux.

Les juifs ont usurpé l'identité du vrai peuple d'Israël

http://www.youtube.com/user/childrenofYHWH

D'ailleurs Maccabeus veut dire marteau .

13-04-12 13:03
LG a écrit:
Lennon était Juif ?
Ringo starr l'était, ainsi que leur producteur... Les Beatles, un groupe totalement mièvre...
13-04-12 12:21
Julius a écrit:
Il n'y a qu'à le regarder.
13-04-12 18:56
Alfredo a écrit:
"la machine à bobards juive se met en branle, comme elle l'a fait avec Errol Flynn"

Effectivement, un documentaire au sujet d'Errol Flynn était rediffusé l'autre jour sur Arté, la chaîne des j–, la chaîne des franco-allemands. Il s'agissait apparemment de nous informer qu'Errol Flynn avait profité de sa situation pour coucher avec des filles trop jeunes. (Telerama)

Quel intérêt de revenir sur la vie dissolue de Robin des Bois, plus de cinquante ans après sa mort ? Je suppose que c'est son aryanité qui fait de lui une cible de choix. Il s'agit de dire qu'il n'y a pas que Polanski, DSK, et les ministres enjuivés de la culture française. Je ne sais pas si Robin des Bois pratiquait lui aussi la sodomie sur des filles de 13 ans, car je n'ai pas regardé le documentaire.

En général, parmi les gros dégueulasses d'Hollywood qui se font de jeunes actrices, on ne risque pas de trouver beaucoup d'Aryens. Hollywood appartient pratiquement entièrement aux Juifs.

Une provocation récente d'Hollywood :
La société Disney, qui avait l'habitude de faire des dessins animés inspirés de contes européens, avant d'être rachetée par les Juifs et de se diversifier dans le porno, a commencé le mois dernier la diffusion sur ABC d'une nouvelle série TV avec le titre "Good Christian *****". On peut traduire ce titre par bonnes petites garces chrétiennes. Suite aux protestations, ils ont décidé de raccourcir le titre en GCB.

http://fr.wikipedia.org/wiki/GCB_(série_télévisée)

13-04-12 10:45
Alfredo a écrit:
"Comment peut-on être accusé de détester quelqu'un ou un groupe de personnes ?
N'est-on pas libre d'aimer et détester qui on veut, sans avoir à se justifier ?"

On a le droit d'aimer ou pas qui on veut, sauf pour les Juifs. Si on se retrouve dans un tribunal pour s'être plaint que les Juifs profitent de leur contrôle des médias pour faire de l'immigrationnisme et de la propagande anti-Blancs, le tribunal nous posera la question suivante: est-ce que vous détestez les Juifs? est-ce que vous connaissez personnellement des Juifs? Etc. Que répondre à des questions pareilles ! Comme si elles avaient la moindre pertinence !

Les Juifs nous envoient au tribunal, nous mettent presque un pistolet sur la tempe, et nous demandent si on les aime. C'est comme dans certains films avec un preneur d'otages psychopathe. Si je dis au preneur d'otages que je l'aime bien, est-ce qu'il ne va pas se mettre en colère en m'accusant de me payer sa tête ? Si j'avoue que je n'aime pas ses manières, est-ce qu'il va me mettre une balle dans la tête ?

"Le juif veut qu'on se justifie, qu'on entre dans son jeu, qu'on lui dise "non, je ne déteste pas les juifs", ou "oui, je les déteste parce que eux nous détestent, bla bla bla, détestent les Palestiniens, parce qu'ils ont fait ci, et ça...". Mais non, mille fois non et mille fois "Merde !". On t'emmerde, juif !"

J'éviterais de répondre ça dans une salle de tribunal. Mais c'est vrai qu'on a l'air complètement con de répondre qu'on aime les termites. C'est comme les Le Pen, quand ils affichent un grand sourire pour répondre à un ignoble journaleux agressif qui mériterait au contraire d'être écrasé d'un coup de semelle. Et si on répond au juge qu'effectivement, on n'aime pas trop les termites, le greffier note dans son carnet que l'accusé a reconnu l'acte d'accusation.

Hors des tribunaux, peu importe qui on aime ou pas. L'antigoyisme ne me gêne pas. Je ne vais pas essayer de m'immiscer dans la mentalité des Juifs. Ce qui me gêne, c'est seulement les agressions anti-goys. En pratique, les antitermites ont un comportement beaucoup plus sain que les Juifs. On s'en fout complètement que les termites nous aiment ou pas, on voudrait simplement se séparer d'eux, divorcer, ne plus avoir à les supporter. Bonne chance à eux, mais loin de nous.

De leur côté, les Juifs immigrationnistes veulent continuer à vivre avec nous, à truster les médias, et à promouvoir notre remplacement par des immigrés. Ils nous montrent leur amour en nous accusant d'être des salopards d'antitermites, et ils ne veulent pas nous quitter. Ils préfèreraient mille fois nous détruire par bombardements aériens, comme en Allemagne, que d'accepter le divorce. Comme s'ils avaient des droits sur nous. Les Juifs ont le droit de s'attribuer la Palestine, mais les Européens n'ont pas le droit de se passer des Juifs.

Alors, de quel côté se trouve le comportement pervers ?

13-04-12 10:37
LG a écrit:
Très clairement dit
13-04-12 12:23
Page 1 de 1  (8 commentaires)
L'ajout de commentaires a été désactivé pour cette page.



Retour

Taille du texte  A  A  A
Flux RSS
Articles du blog
Médias juifs et non juifs, quels mots, quelle liberté d'expression, quel impact ?Médias juifs et non juifs, quels mots, quelle liberté d'expression, quel impact ?

Henry FORD, fondateur d'un modèle économique heureux (VIDEO)Henry FORD, fondateur d'un modèle économique heureux (VIDEO)

Roger Dommergues sur Hitler - les dix années avant la seconde guerre mondiale (Video)Roger Dommergues sur Hitler - les dix années avant la seconde guerre mondiale (Video)

La dette qu'on rembourse avec la totalité de nos impôts sur le revenu est une escroquerieLa dette qu'on rembourse avec la totalité de nos impôts sur le revenu est une escroquerie

La Tyrannie cachée, les dessous de l'histoire révélés par Benjamin FreedmanLa Tyrannie cachée, les dessous de l'histoire révélés par Benjamin Freedman

Pétain par DegrellePétain par Degrelle

Chamberlain 1939 : Chamberlain 1939 : "C'est l'Amérique et le monde israélite international qui nous ont précipités dans la guerre."

Des tonnes de Vidéos et articles sur Hitler !Des tonnes de Vidéos et articles sur Hitler !

Le chiffre de Six millions dans la presse sioniste depuis les années 1900Le chiffre de Six millions dans la presse sioniste depuis les années 1900

Missing links le document sur le 11 septembre pointant sur israelMissing links le document sur le 11 septembre pointant sur israel

Tous les articles >>>