Histoire / 25-02-2013 / by / 20 Commentaires / 6 600 vues

Un vrai Walt Disney – Dessin animé de 1950 : un réel petit bijou ! Par Cattos – VIDEO

W.T. Cattos (1)

Cattos de Walt Disney

Répondant à une demande du gouvernement américain qui cherchait à tout prix un rapprochement avec le Brésil, WALT DISNEY (Walter Elias Disney 1901-1966) a créé (entre autres) ce court métrage d’anthologie. C’était à la fin de la seconde guerre mondiale et le gouvernement américain craignait que le Brésil ne devienne un pays communiste. Cette petite merveille fut créée au début des années 50, entièrement à la main, sans ordinateur ni autres recours comme les effets spéciaux magiques du cinéma d’aujourd’hui. Merci Monsieur DISNEY !

Walt Disnet, bébé

W.D. 9

W.D. 2

Avec Sharon, leur fille adoptive

Avec sa femme Lillian et Sharon, leur fille adoptive

Avec Sharon (sa fille adoptive)

Avec Sharon, sa fille adoptive

W.T. et ses filles (2)

Avec ses filles Diane et Sharon

W.T. et ses filles

Avec ses filles Sharon et Diane

En 1959

Walt Disney avec sa femme Lillian Bounds Disney et ses filles Diane et  Sharon en 1959

Walt Disney , sa femme Lilian Bounds Disney , et leurs filles Sharon (adoptive) et Diane Disney.

Walt Disney avec sa femme Lillian Bounds Disney , et leurs filles Sharon et Diane.

Walt Disney et Salvator Dali en Espagne - 1957

Walt Disney et Salvator Dali en Espagne – 1957

W.D. 7

W.D. 1

W.T. 10 W.T.

    (Vidéo HD : cliquer sur l’image au dessus ou visionner la vidéo de YouTube en dessous)

Image de prévisualisation YouTube

W.T. Cattos (2)

Cattos de Walt Disney

 

OUVRAGE RECOMMANDÉ

20 réponses à Un vrai Walt Disney – Dessin animé de 1950 : un réel petit bijou ! Par Cattos – VIDEO

» Suivre les commentaires de ce fil par Flux RSS

  1. Guillaume II dit :

    Les dessins animés de Walt Disney sont des chefs-d’œuvre représentant les valeurs et les traditions américaines honorés par 39 Prix de l’Académie, et des centaines d’autres prix et hommages ..Aprés sa mort les juifs se sont jetés comme des morts de faim sur son héritage en particulier le juif fourbe Michael Eisner en mettant tous les termites à tous les postes clés . Naturellement c’est pour détruire les valeurs chrétiennes familiales, il passe des publicités dans les torchons journaleux sodomite comme le « Out » et finance le « National Gay and Lesbian Task Force ». Sous le juif Eisner, la compagnie Disney a mené une guerre culturelle contre le Christianisme, méprisant la sensibilité religieuse de la vaste majorité des Américains, dénigrant l’héritage racial et culturel de l’Amérique blanche.

  2. Germanicus dit :

    Bon, il était peut-être FM, mais ses productions « live » des années 50-60 sont 100% aryennes.

    Ces films sont des merveilles, à titre d’exemple :

    L’Infernale Poursuite 1956
    Fidèle Vagabond 1957
    Darby O’Gill et les Farfadets 1959
    L’Enlèvement de David Balfour 1960
    Pollyanna 1960
    Les Robinsons des Mers du Sud 1960 …

    De beaux films d’aventures, exaltant les saines valeurs de notre race : le courage et la ténacité face à l’adversité, l’honneur et le respect de la parole donnée, la famille, la fidélité … On est loin des dégueulasseries actuelles.

    Ils sont dispos sur le net en cherchant un peu …

  3. Aryana dit :

    Quand j’étais gosse j’ai été enchantée par les films de Disney non seulement pour les graphismes mais pour la morale qui en ressortait trèx explicite : il y a des bons et des méchants . Les bons veulent les bonheurs simples et sains, les méchants s’acharnent à nuire à autrui au point quil faut les combattre pour ne pas en périr .

    Rien à voir avec l’insipide moraline actuelle où le prechi-precha prétend hypocritement que les méchants n’existent pas vraiment ,ce n’est que du ressenti des complotistes , donc on devrait supporter les pires turpitudes ,violences et crimes sous prétexte des diktas des lobbys étrangers qui se gobergent chez nous au nom de l’antiracisme et la tolérance (à sens unique) , où l’on est sommé de canaliser toutes haines uniquement envers les blancs et les patriotes nationalistes !

    Le gouffre entre le Disney d’antan et le sionisme gochiste des larbins du mondialisme est on ne peut plus évident !

  4. TÊTE d'AIL dit :

    Cattos

    C’est sympa de remettre les choses à l’endroit. On nous cache tellement la réalité que notre jugement s’en trouve faussé. C’était beau et poétique… rien à avoir avec ce qui se fait aujourd’hui, c’est indéniable.

    A l’époque où j’étais scolairement conditionnée, j’avais lu La Psychanalyse de Contes de Fées de Betthelheim (tiens, tiens….encore un !). En gros, c’était une explication simpliste avec des affaires de fesses à tout bout de champs ! Un thème récurrent. Au bout d’un moment, çà fichait la nausée…

  5. Gilles dit :

    Les ancêtres de Walt Disney étaient, sans doute, Français. C’étaient des compagnons de Guillaume Le Bâtard, dit Guillaume Le Conquérant. Ils venaient d’Isigny, en Normandie.

    Bon sang ne saurait mentir.

    Walt d’Isigny (ou Walt Disney) pensait bien: il suffit de taper sur google « Disney Raciste » pour lire toute la loghorrée haineuse à son égard.

  6. Hebe dit :

    Bonjour,
    Je suis idiot, je ne vois pas la vidéo?
    Walt Disney a édité aussi de nombreux livres, et certains sont restés dans mon soivenir de gosse. Je crois que son œuvre a commencé à décliner avec le dessin animé Robin des Bois. Qu’en pensez-vous, Cattos?
    Éric

    • Cattos dit :

      Salut internaute Eric dit Hebe !
      Non seulement la vidéo existe mais, juste avant, il suffit, aussi, de cliquer sur le dessin indiqué pour visionner le court métrage ; donc le petit film existe en double vers la fin de la page…
      « Robin Hood » n’est point l’œuvre de Walt Disney puisque ce film est sorti en 1973 alors que Disney est mort en 1966 ; tout au plus il en a été l’initiateur avant sa mort et n’en a déterminé que le thème. Après la main mise de l’entreprise Disney par le juif immonde, tout est absolument mauvais, vilain, vulgaire et surtout pervers. Bien à toi Eric !

      • semperfi dit :

        Le « DECLIN »… c’est l’arrivée de « l’apprentie sorcière » dont le sujet se mèle à la grande guerre…celle… »qui n’a fait souffrir qu’eux » ! :guns:

  7. De passage dit :

    Désolé d’intervenir, mais Walt Disney est loin d’être très clair. Franc maçon notoire, par exemple.
    Taper « Walt Disney franc maçon » sur Google, il y a de quoi lire un moment…

    Si il a effectivement réalisé « Saludos Amigos » et « Les 3 caballeros », n’oubliez pas qu’il a surtout fait de gentilles choses comme celle-là :
    http://www.youtube.com/watch?v=5LYD0Fzf1LU

    • Cattos dit :

      Bonsoir Internaute « De passage »
      Avant de publier ce petit film de Walt Disney, je connaissais les accusations, les arguments, les illustrations, les rumeurs et surtout les pressions exercées sur Walt Disney par la mafia juive d’Hollywood ; une seule chose m’importe réellement c’est son comportement sain exemplaire. Son œuvre gigantesque est imprégnée du BEAU et respire la SAGESSE. Si certains courts métrages ont été influencés par le contexte de l’époque et surtout par l’obligation de faire plaisir aux forces judéo-maçonniques, la majorité de la vraie production de Walt Disney est en harmonie avec le Naturel. Le Beau et la Sagesse sont aux antipodes de l’appétit du juif machiavélique.
      Nous connaissons tous pourquoi la juiverie immonde a acheté l’entreprise Walt Disney et à quelle dessein ! Le résultat de plusieurs décennies entre leurs griffes est éloquent ! Ne vois-tu pas la différence avant et après ?

      • Natrép dit :

        Ne vois-tu pas la différence avant et après ?

        Coïncidence, je lisais justement hier un texte de William Pierce sur le sujet, qui affirme que dès le premier jour où il fut président de Disney, Michael Eisner a commencé le travail de subversion.

        During his first day as chairman of the Disney company — his first day, believe it or not — Eisner ordered the production of an R-rated film, about the kinky sexual misadventures of a typically neurotic Jewish family in the Los Angeles area. This was the first R-rated film ever produced by the Disney company — but certainly not the last.

        Disney and the Jews: Eisner and His Kind Must Stop Harming Our Children
        http://natall.com/free-speech/fs959a.html

      • Etienne dit :

        Hello Cattos, aurais-tu des références (livres ou articles) sur le sujet ? Ca m’intéresse fortement car la liste des dessins animés d’effort de guerre qu’il a produit est tout de même conséquente (anti communiste, anti nazi…), et ne serait-ce que pour clouer le bec aux contradicteurs, j’aimerai avoir du solide sur les pressions de la machine hollywoodienne que tu évoques (même si ce n’est pas directement en rapport avec Disney).
        Merci !

        • Indo dit :

          Il suffit de zapper sur internet pour trouver tout ce que tu cherches.

          • Etienne dit :

            Merci Indo mais c’est justement 1. pour éviter de perdre du temps à filtrer l’info et la désinfo qu’on peut trouver partout sur le net, et 2. pour obtenir des références fortes et précises si elles existent.
            Donc, vu que Cattos argumente dans ce sens, je saisie l’opportunité de lui demander de la matière. C’est à ça que ça sert une communauté non ? Si chacun s’envoie bouler en prétextant que tout est trouvable d’un claquement de doigt, on avance pas.
            D’ailleurs, si on m’avait renseigné correctement dès le départ (outre mes recherches), j’aurais par exemple gagné énormément de temps dans la compréhension de l’Allemagne Nazie et évité d’amalgamer Nazisme et Sionisme pendant longtemps en bouffant du Grosal tous les mois.

        • Indo dit :

          Je ne veux pas te vexer Etienne mais chacun doit y mettre du sien et ne pas attendre que les infos nous tombent toutes crues. Je suis un admirateur de Walt Disney et c’est la première fois que je viens sur ce site qui est super chouette. Les responsables qui font les articles dont « cattos » ont certainement d’autres chats à fouetter. J’ai zappé sur les autres articles de cattos et ben c’est le pied. Je suis impatient de lire un nouvel article de son cru ! Sans rancune explorateur…

          • Etienne dit :

            Tu ne me vexes pas Indo, pas de soucis.
            Je suis absolument d’accord avec toi sur la recherche personnelle, les infos ne tombent pas toutes crues. Cependant, je fréquente tous les jours propagandes.info et j’épluche les articles et les commentaires, ce qui représente déjà pas mal de temps d’investi. Ca, en plus du reste (lecture, docus vidéos, emails, commentaires…) ça ne laisse pas forcément beaucoup de temps pour chercher l’info où elle est et comme il faut.
            Donc je réitère, je ne trouve ni déplacé ni opportuniste de demander un complément d’info à l’auteur d’un article qui a étudié le sujet correctement, qui plus est lorsqu’on est en petit comité comme ici, suis-je en tort ?

          • Indo dit :

            En fait tu n’as pas entièrement tort Etienne. Bonne suite à toi dans tes recherches.

  8. semperfi dit :

    Merci Cattos pour ces belles photos. Walt reste l’une de mes idoles de part le rêve qu’il a véhiculé dans l’imaginaire des enfants des années 40 50 60 et 70…après nous connaissons tous la suite…hélas !
    Aujourd’hui le :jew: a souillé le magnifique pour en faire du « sans âme »…il n’y a plus le paternalisme éducateur et saint dont seul DISNEY avait le secret et qui faisait de ses créations des bijoux de créativité intemporelle !
    Avec lui Eurodisney serait un paradis où même tous les grands parents se précipiteraient pour rêver encore et encore.
    Quand au dessin animé…une âme colorée et inspirée par l’amour du rêve et de la paix…et restituée avec magie et douceur.

    Bref…carrement à l’opposé du termite sans âme et dénué de compassion pour ce qu’il entreprend si ce n’est uniquement pour l’appât du gain ! :jew2: Je suis même étonné que ces connards n’aient pas encore fait un dessin animé sur l’holocauste pour pouvoir culpabiliser les enfants dès leur plus jeune âge !

Les commentaires sont fermés.